Chypre : snorkeling + visites, mon itinéraire sur 7 jours

C’est au mois de Mars, loin de la période estival et de toute la masse de touristes, que j’ai décidé de faire un petit tour d’une semaine sur cette île que l’on appelle Chypre ! Température de 20 degrés en moyenne l’après midi et 18 degrés dans l’eau. Du soleil non stop pendant la semaine.

Voici mon itinéraire détaillé sur 7 jours. Je ne suis pas un grand fan d’architecture et de ville en général, je préfère les grands espaces, il y’a tout de même des visites, des beaux paysages et du snorkeling, tout pour passer des bonnes vacances 😉

Jour 1 : Larnaca et la côte Est

Arrivée à l’aéroport de Larnaca la veille, j’ai toute la journée pour commencer à profiter de cette île. Je passe seulement la matinée dans Larnaca où je loge histoire de faire l’aller retour de la promenade le long de la mer entre les deux ports (plaisance et pêche) et de faire le plein de courses pour les quelques jours où je vais rester là. L’après midi je file à l’Est afin d’arriver au cap Greco. Cet endroit est sauvage et préservé, il faut faire le chemin qui tourne tout autour du rocher afin d’arriver tout en haut et admirer un panorama unique avec une vue à couper le souffle. Terminez la journée par une balade autour du lac salé où vous pourrez admirer le coucher de soleil derrière les montagnes.

Jour 2 : Autour de Limassol

Cap à présent à l’Ouest vers la ville de Limassol. La visite de la vieille ville est très sympathique et à midi je vous conseille de vous arrêter manger un Meze au restaurant Cuckoo’s nest qui sert de la cuisine locale de très bonne qualité, en quantité et à un très bon prix. Ne vous fiez pas à la déco vieille de 40 ans, la cuisinière qui pourrait être votre grand mère vous fera à manger comme à ses enfants ! Sur le chemin du retour vers Larnaca vous pouvez vous arrêter à Governor’s beach qui est une belle plage avec ses rochers blancs et où vous pourrez vous baigner.

Jour 3 : Visite du troodos :

Il est temps d’aller faire un tour dans les terres et aller découvrir l’arrière pays du Troodos. C’est le nom de la région montagneuse où s’enchainent les petits villages tous plus jolis les uns que les autres. Je vous donne 3 endroits à visiter qui vous prendront facilement la journée. On commence par le village de Kakopetria qui a la particularité d’avoir un vieux quartier très charmant et une rivière en contrebas où il vous faudra absolument faire une balade sur le chemin aménagé tout du long. On enchaine ensuite avec le monastère de Kykkos qui vaut clairement le détour. L’entrée est gratuite et vous pourrez vous perdre dans le dédale de couloir recouvert de fresques afin de terminer dans le musée et la chapelle qui regorge de trésors en tout genre. Vous pourrez terminer la journée par le village d’Omodos qui a un vieux quartier intéressant avec une chapelle où vous pourrez assister à une messe avec des chants à vous donner des frissons. C’est également un endroit où vous pourrez faire le plein de souvenirs avec les nombreux magasins typiques. Pour cette étape je vous préviens, il y’a de la route et c’est que des serpentins dans la montagne. N’oubliez pas les cachets pour le mal des transports !

Jour 4 : Paphos :

A partir de ce jour, je loge à présent dans la ville de Coral Bay qui me sert de point de ralliement pour le reste de mon itinéraire. Commencez la journée par vous rendre dans la ville de Paphos pour découvrir les tombeaux des rois à l’entrée Nord de la ville. J’ai eu un petit coup de coeur pour cet endroit. Vous devez vous acquitter de 2,5€ afin d’accéder à plusieurs hectares de verdure avec vue sur la mer et ses très nombreuses ruines très bien conservées (regardez la vidéo en début d’article) où vous pouvez rentrer à l’intérieur même des tombeaux, un vrai régal. Au niveau du port, vous trouverez un deuxième site archéologique réunissant les maisons de plusieurs divinités. Cette visite vous coutera 6€ et vous permettra d’observer des vestiges anciens avec des mosaïques magnifiques et bien conservées. Continuez la journée en reprenant la route vers Coral Bay en faisant du snorkeling au niveau de la plage principal qui offre des fonds sous marin très intéressant et qui se prête très bien à la simple bronzette. Finissez enfin la journée en vous arrêtant au « sea you beach bar » afin de siroter un cocktail vue sur mer pour le coucher du soleil.

Jour 5 : Péninsule d’Akamas côté Sud :

En partant de Coral Bay vers le nord, vous avez plusieurs spots où vous pourrez observer les « sea caves » le long de la falaise. Le must du snorkeling commence ici pour aller découvrir les eaux particulièrement cristallines de la mer Méditerranée. Continuez la route pour arriver sur « lara road » qui se transforme en piste. Une voiture de location classique (petite volkswagen up pour ma part) peut s’y aventurer sans problème en faisant attention. Premier arrêt dans les gorges d’Akamas où une petite balade est à faire en grimpant le chemin au dessus des falaises et qui redescend ensuite pour revenir à travers la verdure à l’intérieur des gorges le long d’une petite rivière. Continuez le chemin jusqu’à « Lara beach » qui est une vraie plage paradisiaque. J’y ai passé pour ma part tout l’après midi en faisant du snorkeling dans une eau turquoise.

Jour 6 : Péninsule d’Akamas côté Nord :

Cap au nord afin de garer votre voiture au niveau des « bains d’Aphrodite ». Vous avez juste à côté du parking un restaurant avec un escalier qui descend jusqu’à la plage où vous pourrez faire tremper vos palmes une nouvelle fois pour la meilleure séance de snorkeling que j’ai pu faire durant mon séjour. Une eau encore plus cristalline avec une très bonne visibilité et surtout des fonds descendant à plus de 10m de profondeur autour du grand rocher qui est en face de la plage, vous offrant un spectacle vraiment sympa. En revenant sur le parking vous pouvez rentrer dans le mini parc où vous trouverez la fontaine d’Aphrodite qui ne mérite pas tellement le détour mais d’où part un petit sentier avec vue imprenable sur la mer. Un chemin commence au niveau de ce fameux parking. Ne vous y aventurez surtout pas sans un 4×4. J’y suis allé avec ma voiture de location et j’ai bien cru que j’allez y rester quand j’ai dû faire un demi tour sur un chemin de 3m de large le long d’une falaise vertigineuse ne pouvant plus avancer au vue des rochers à passer. Une compagnie vous propose des navettes 4×4 à différentes heures de la journée afin de vous emmener au lagon bleu 6km plus loin. Libre à vous de le faire à pied ou non.

Jour 7 : Nicosie, la capitale :

La visite de la capitale s’est résumé pour ma part au centre historique et ses rues piétonnes très sympathiques côté Chypre. Il y’a quelques musées si vous le souhaitez sur place. La ville est divisé en deux avec le côté Turc où une carte d’identité vous permet d’obtenir un laissé passer de 24h de l’autre côté ou sinon votre passeport vous permettra d’y rester autant que vous voulez.

En résumé l’île de Chypre est vraiment très belle hors saison. Je pense clairement que le flux de touriste l’été doit être un vrai point noir pour une visite authentique de cette île. J’ai traversé des villes fantômes entièrement dédiées au tourisme de masse avec des barres d’hôtel à n’en plus finir. Le snorkeling quand a lui vaut clairement le déplacement si vous restez autour de la péninsule d’Akamas qui est un vrai bijou de nature où les permis de construire sont interdit je pense vu la faible quantité d’habitation.

 

Publicités

Le Mans – Nantes en Kayak en 7 jours !

 

Quoi ?

J’ai décidé au mois d’Août de parcourir les 230 km qui séparent la ville du Mans, à la ville de Nantes et le tout en Kayak.

Pourquoi ?

Un défi personnel avant tout mais également un projet écologique qui m’a permis de dresser un constat de la présence de déchets sur ce parcours et d’en ramasser le plus possible sur mon passage.

Comment ?

J’ai décidé de réaliser cette aventure en autonomie tout en dormant sur les berges. J’ai utilisé un kayak premier prix de chez Decathlon ainsi que tout le matériel de camping nécessaire pour un tel projet comme un hamac, la nourriture, les couteaux de survie etc… avec une grosse partie acheté sur le site Matériel aventure.

Conclusion ?

J’ai donc bouclé ce défi en 7 jours. Je suis parti du Mans le mercredi 16 août à 9h pour arriver à Nantes le mardi 22 août à 13h.

La première partie sur la Sarthe a été dure en raison du vent et du courant de face que j’ai pu avoir ainsi que la pluie qui s’est invitée sur quelques jours ! Le passage des écluses a rallongé mes journées plus que prévu quand j’ai pu les passer comme n’importe quel bateau, mais m’a également épuisé quand malheureusement le passage de celles-ci devait s’effectuer entre la pause déjeuner des éclusiers entre 12h et 14h… dans ce cas j’ai dû vider mon kayak et contourner l’écluse à pied !

Une fois arrivé sur la Loire, le courant m’a donné le sourire ainsi que la beauté des paysages. A ce moment de mon aventure, j’étais fatigué des mauvaises nuits passées en raison du froid et des 8h de pagayage journalier !

En ce qui concerne les déchets je suis très satisfait sur la majeure partie de mon parcours. En effet la sortie du Mans est très pollué mais ensuite la pollution se fait rare et je n’ai pas eu l’occasion de croiser beaucoup de plastique flottant à la surface, une bonne chose !

La suite ?

J’y réfléchi mais ça sera le même genre d’expédition dans d’autres endroits de France avec le même but !

Nikon AW130 : complément idéal de la gopro

Après mon test sur la gopro que tu trouveras ICI, il fallait bien que je parle également de celui qui m’accompagne systématiquement sous l’eau à savoir le Nikon AW130.

C’est un appareil photo anti-choc et surtout étanche jusqu’à 30m ! c’est simple il n’a aucun concurrent sur ce secteur car personne ne descend à cette profondeur à part lui. Il n’a donc pas besoin de caisson pour m’accompagner en plongée en plus de ma gopro.

Que l’on soit clair, sur terre il fait des photos correctes pour son prix mais en revanche sous l’eau il fera des belles photos uniquement avec une source de lumière sur des sujets rapprochés. Pour ma part je l’utilise surtout pour le mode vidéo qui est de très bonne qualité et qui me permet surtout de palier à l’absence de zoom de la gopro. Je m’en sert donc pour faire des vidéos rapprochés sous l’eau et ça il le fait très bien !

Je te propose cette vidéo détaillée où je t’explique tout ce qu’il faut savoir pour bien filmer sous l’eau avec ce petit Nikon

Gopro en plongée : mes trucs et astuces

La Gopro c’est top, facile à se procurer, facile d’accès pour le grand public et petit, bref, tout pour justifier sa réussite. Mais ce petit bijou de technologie demande tout de même quelques réglages et quelques bonnes pratique pour profiter au mieux de ses grandes qualités. C’est pourquoi je te propose en vidéo mes trucs et astuces pour bien utiliser une gopro en plongée !

Baie de Saint Malo : Observation des dauphins

 

C’est sur la belle petite plage de “Port mer” à Cancale que j’ai pu trouver l’association “Al Lark”. Une matinée ensoleillée, une mer d’huile, une sortie en mer, il m’en fallait pas plus pour avoir un sourire jusqu’aux oreilles !

J’enlève mes chaussures, je mets mes pieds dans l’eau, je fais une grimace au contact des douze petits degrés de l’eau en ce moi d’avril et j’embarque à bord du semi-rigide de l’association qui peut accueillir une bonne vingtaine de personne.

Al Lark propose des sorties en mer avec ses propres adhérents mais également aux touristes désireux de vouloir découvrir la vie marine de la baie de Saint malo et du mont saint michel.

Gael notre guide naturiste nous explique avec pédagogie ce que l’on peut observer dans la zone, notamment les dauphins ainsi qu’une petit colonie de pingouin qui se promène dans le secteur en ce moment. Les explications durent environ une heure que je ne vois pas passer tellement les informations sont pertinentes et très intéressantes pour l’amoureux de la mer que je suis. Pendant ce temps, le bateau s’est bien laissé dérivé vers le large grâce à la marée descendante qui fait partie des plus grandes marées d’Europe. Il est temps de démarrer le moteur et de prendre le large. C’est à ce moment que tout le monde est mis à contribution de chaque côté du bateau afin d’observer l’horizon à la recherche du moindre signe d’un cétacé.

Ma présence sur le bateau ne s’inscrit pas tout à fait dans le programme classique de l’association car je suis ici dans un timing beaucoup plus serré que la normale en raison de ma participation au salon des blogueurs de voyage qui se tient à Saint Malo. J’ai donc le droit à une dégustation d’huitres sur le bateau avec une vue superbe à 360 degrés en plus d’avoir un gros rayon de soleil et une température très agréable en ce début de printemps. Notre ami Gael me laisse gentillement les commandes du bateau pendant qu’il nous prépare cet apéro improvisé au milieu de la mer couleur émeraude.

Une sortie classique dure environ trois à quatre heures quand moi je n’ai eu qu’un crénaux de deux heures en raison d’un programme chargé pour le reste de la journée.

Je n’ai donc malheureusement pas eu le temps de réellement chercher de cétacés alors que Al Lark m’assure que trois sorties sur quatre se soldent par des rencontres avec ces mamifères marins. Ce n’est donc qu’une mise en bouche et l’occasion pour moi de déjà réfléchir à ma prochaine venue ici pour cette fois-ci revenir avec des images vidéos de mes amis les cétacés !

Quelques informations sur l’association :

Il faut être adhérent pour participer aux sorties. Cette adhésion peut être réglée dès la premier sortie et vous coutera 55€ l’année pour des sorties illimités avec un coût de 12€ ensuite par sortie. Pour plus d’informations et accéder au planning c’est sur le site de l’association que ça se passe.

Quoi qu’il en soit je ne peux que te recommander si tu es de passage dans le secteur de te réserver une matinée ou une après midi afin de participer à une sortie organisée par l’association Al Lark et venir découvrir la richesse de la vie marine de ce secteur de Bretagne.

Saint Malo : 5 bonnes raisons de venir y manger des galettes !

Raison 1 : La météo

C’est bien connu, en Bretagne il ne pleut que sur les cons. Partant de ce constat si tu es du côté obscur tant pis pour toi mais dans le cas contraire ne te fie pas aux rumeurs, en Bretagne il fait beau un point c’est tout ! Pour être plus précis le temps change avec la marée. Si tu es sous un ciel gris, que la marée descend et que tu vois vers les terres du ciel bleu, tu peux préparer ton sac à dos afin d’y ranger ton joli Kaway et sortir ta casquette car le soleil ne devrait pas tarder à te caresser le visage. A contrario si il fait beau au bord de la mer, que la mer monte et que le ciel est gris au large … bref, tu as compris le sytème ?

Raison 2 : La côte d’Emeraude

On est pas dans les Caraïbes mais ici la mer peut toutefois t’impressionner avec sa jolie couleur émeraude. Le sable, les rochers et les différences de profondeur t’offrent un panorama et des couleurs que tu ne t’attends pas à croiser en Bretagne. La côte n’a pas à rougir non plus face à la mer avec ses grandes plages, ses nombreuses criques, ses falaises abruptes et sa végétation. L’avantage ici c’est qu’avec le regard vers la mer, le paysage est différent à marée haute et à marée basse. En effet la marée descendante permet à des centaines de petites îles de refaire surface pour le plus grand plaisir des yeux. La digue de Saint Malo quant à elle offre une belle balade surplombant la plage du sillon qui offre un spectacle magnifique par forte marée et par mauvais temps. Qui n’a jamais vu ces images de vagues passant au dessus de la digue et inondant les rues adjacentes ? Si c’est pas le cas je te fais confiance pour trouver ça sur Youtube !

Raison 3 : Faune et flore marine

Si tu ne connais pas la Bretagne c’est à ce moment là que tu commences à rire derrière ton ordinateur. Et c’est là que moi je sors ma carte “tu vas voir !”. En effet la baie de Saint Malo est réputée par exemple pour accueillir une colonie de plus de 500 dauphins … et toc ! C’est d’ailleurs avec l’association “Al Lark” dont tu trouveras un article complet ici que tu pourras aller les observer et en apprendre un peu plus sur ces mammifères marins qui ne s’observent pas seulement dans les mers chaudes du globe.

Niveau plongée sous marine, Saint Malo se défend également et n’est pas en reste avec ces nombreuses épaves abritant une faune et flore riche. Pour ma part les plongées en Bretagne sont toujours des moments magiques car les non plongeurs ne s’en doute pas mais les forêts d’algues que l’on rencontrent sous l’eau émerveillent et les épaves remplies d’histoire fascinent. J’ai d’ailleurs écris un article sur le sujet avec une vidéo pour illustrer tout ça ici et ici.

Raison 4 : des explorateurs et corsaires

Jacques Cartier, Maupertuis, Duguay-Trouin, Surcouf, Auguste Magon … autant d’explorateurs et de corsaires qui ont fait de Saint Malo un point de départ pour la conquête du monde. Ce n’est pas rien si la vieille ville « intra muros » est aussi surnommée la « cité corsaire ». Tout dans cette cité vous rappelle cette époque que ce soit dans les crêperies à la décoration typique ou encore les majestueux remparts qui vous offrent une superbe balade autour de la cité et dont on ne se doute pas qu’elle a été à 80% détruite lors de la seconde guerre mondiale.

Raison 5 : on y mange des galettes

La salée, la sucrée, au saumon, à l’andouille ou encore au caramel beurre salé, tu en trouveras forcément une à ton goût et tu seras même j’en ai peur, obligé de revenir dans cette belle crèperie que tu auras trouvé pour toutes les tester ! De ce côté là pas besoin de chercher bien longtemps pour en trouver une. Que ça soit le long de la digue côté rue ou encore dans intra muros, tu n’as que l’embarras du choix. Manger c’est bien mais n’oublie pas de prendre une petite bollée de cidre et de trinquer en l’honneur de ton magnifique séjour en Bretagne !

Chartres : Fosse de 20m, 5 bonnes raisons de vous laisser tenter

Que ça soit pour une remise en jambe après une période d’hibernation, pour un entrainement ou par simple plaisir de faire de la plongée, la fosse de Chartres est un endroit qui ne vous laissera pas indifférent !

 

Raison 1 : La température

L’eau est à 29 degrés ! Même dans les mers les plus chaudes du globe, les endroits ou vous pouvez plonger dans une eau à cette température ne sont pas très nombreux.

Raison 2 : La proximité

Cette raison est bien entendu fonction de votre lieu d’habitation… mais c’est en France en tout cas et c’est en région parisienne donc si jamais vous voulez prendre une journée avant un vol à l’étranger pour vous réadapter c’est tout à fait possible !

Raison 3 : La réadaptation

Si vous prévoyez un voyage où la plongée sera de la partie, faire un petit tour dans la fosse de 20m est loin d’être une mauvaise idée avant de s’y rendre, bien au contraire ! En effet si cela fait quelques mois voir années que vous n’avez pas plongé, cet endroit est idéal pour se réadapter sans courant, sans la fraicheur de l’eau, sans vague, sans une mauvaise visibilité … bref sans tout ce qui fait que vous stressez une fois en mer ! L’idée est donc de retrouver ses réflexes et ses petites habitudes de plongeur tout en douceur et en toute sécurité avant de se jeter dans le grand bain par des plongées en mer.

Raison 4 : C’est un vrai club de plongée

Un moniteur de plongée sera là pour vous accompagner dans votre plongée de réadaptation et vous guidez pour votre remise à niveau. De plus les niveaux FFESSM ainsi que PADI sont proposés ici donc vous avez le choix pour passer vos niveaux dans une piscine de premier choix ! Des baptêmes de plongée sont également proposés, ce qui vous permettra éventuellement de tester l’activité avant de vous lancer dans le passages des niveaux en mer. Si vous souhaitez découvrir l’apnée, des cours sont également proposés.

Raison 5 : 3 profondeurs différentes

Vous entrez dans l’eau dans un bassin de 3m qui plus loin se transforme en bassin de 5m (idéal pour les baptêmes). Et le plus insolite c’est ce « mini » tunnel dont l’entrée se situe sur la paroi du bassin et qui vous emmène directement dans la fosse. La sensation est magique une fois arrivée en apesanteur au dessus de ce gigantesque tube qui descend jusqu’à 20m de profondeur. Des panneaux indiquants la profondeur sont situés sur le côté et vous permettent de vous repérer dans l’espace.

—> Bref, pour 28€ la plongée de réadaptation avec un moniteur de plongée ou bien 18€ avec votre binôme, l’expérience vaut le coup que ça soit pour vous remettre en jambe avant un voyage ou bien par simple plaisir de retrouver les douces sensations que procurent la plongée.

—> Vous retrouverez toutes les informations nécessaires sur le site de la piscine de l’Odyssée ici